Acompte TVA : c’est quoi ?

Acompte TVA

Acompte TVA : définition

L’acompte de TVA (Taxe sur la Valeur Ajouté) est obligatoire lorsque l’entreprise est soumise au régime simplifié de TVA. Vous pouvez lire cette page pour plus d’informations sur les régimes de TVA. Cet acompte de TVA correspond à un pourcentage de la TVA due au titre de l’année précédente. Sur l’exercice comptable (ou année civile), l’entreprise devra payer deux acomptes de TVA semestriels. 

Quelles sont les entreprises concernées par l’acompte de TVA ?

Nous l’avons vu, les entreprises concernées par le versement des acomptes de TVA doivent relever du régime réel simplifié d’imposition. De plus, leur chiffre d’affaires doit être situé : 

  • entre 80 000 et 763 000€ pour la vente de marchandises ;
  • entre 32 000 et 230 000 pour les prestations de services.

Enfin, la TVA due au titre de l’année précédente doit être supérieure ou égale à 1 000€. Dans le cas inverse, l’entreprise est dispensée du versement de l’acompte de TVA. La régularisation s’effectue alors en fin d’année.

expert comptable

Le calcul de l’acompte de TVA

L’acompte de TVA se calcule par rapport à la TVA due de l’année précédente. Un acompte de TVA est à verser en juillet et le deuxième est à payer en décembre. Ils se calculent de la façon suivante : 

  • 1er acompte de TVA (juillet) : 55% de la TVA due au titre de l’année précédente ;
  • 2ème acompte de TVA (décembre) : 40% de la TVA due au titre de l’année précédente.

La date limite de règlement peut aller du 15 au 24 du mois en fonction de la localisation du siège social et de la forme juridique de l’entreprise.

Moduler l’acompte de TVA

Il est possible de moduler l’acompte de TVA (et donc de le revoir à la baisse), dans certains cas : 

  • L’entreprise estime que la TVA réellement due pour la période déclarée est inférieur de plus de 10% par rapport à l’acompte prévu ;
  • L’entreprise dispose d’un crédit de TVA, il est alors imputable à l’acompte ;
  • L’entreprise estime que pour s’acquitter de l’ensemble de la TVA dont elle est redevable, elle ne doit payer qu’une partie de l’acompte.

Pour toute question sur l’acompte de TVA,

demandez conseil à votre expert-comptable dans le Val d’Oise et dans les Yvelines.

contactez le cabinet mcs associes