Comment anticiper au mieux son bilan comptable ?

bilan comptable

Les différentes étapes de la préparation du bilan

Le bilan comptable est une étape importante dans la vie d’une entreprise. Il fait le bilan de toute l’année et détermine en partie la santé de l’entreprise. Pour que cette étape fastidieuse se déroule le mieux possible, Le Cabinet comptable MCS basé dans le 78 et dans le 95, vous conseille.

Clôturer la saisie comptable

C’est valable tout au long de l’année mais particulièrement à la veille de la saisie comptable : toutes vos pièces comptables doivent avoir été saisies au préalable. On pensera particulièrement aux derniers bulletins de paie édités, aux factures de dernière minute et à la déclaration de TVA. Une bonne rigueur dans cette étape permettra d’être plus efficace au moment du bilan et de réduire le risque d’erreur possible.

Le compte 471

On y porte toutes les opérations qui, à un moment donné, n’ont pas pu être attribuées à tel ou tel compte. Le compte 471 est une sorte de compte d’attente, cependant, pour éditer le bilan comptable, il sera nécessaire de reclasser au préalable les opérations qu’il contient provisoirement. On procédera de la même façon pour les comptes 511 (valeurs à l’encaissement) par exemple.

Sans cette étape de réattribution, le bilan comptable risque d’être faussé : en effet, la grande majorité des outils de comptabilité ne tiennent pas compte de ces racines de compte.

Le rapprochement bancaire

Beaucoup d’opérations bancaires effectuées apparaissent après un laps de temps sur le relevé bancaire : il y a donc en permanence un décalage entre l’état du compte et ce qu’il contient réellement. Dans ce cas de figure, on retrouvera les chèques déposés qui ne sont pas encore arrivés sur le compte, ceux qui ont été émis et dont la somme ne sera pas retirée du compte au moment de la clôture, les virements comme les paies, effectués à la fin du mois …

Ce rapprochement bancaire va permettre d’avoir un bilan comptable au plus juste de la réalité financière de l’entreprise.

Le bilan des comptes fournisseurs et clients

Les comptes fournisseurs (401) et clients (411) sont traités à part des états généraux, pour garantir une meilleure lisibilité d’un côté et de l’autre. Cependant, à la veille du bilan comptable, il faut alors mettre en corrélation les états auxiliaires (des comptes fournisseurs et clients donc), et les états généraux, afin de centraliser les soldes sur les états généraux. On vérifie alors si les soldes correspondent, d’un côté et de l’autre.

Les comptes de tiers

A cette étape, l’objectif va être de rapprocher les règlements des factures, mais aussi les paiements des salaires. Ainsi, on va pouvoir justifier au maximum le solde des comptes de tiers. Pour s’assurer que rien n’a été omis ou erroné, l’entreprise peut alors tout-à-fait faire une demande de confirmation de solde écrite à ses fournisseurs et clients.

La clôture : Le bilan comptable

Une fois ces stades rigoureusement passés, le bilan comptable va venir clôturer tout cela pour établir les états comptables obligatoires pour l’année échue qui comprennent le bilan, le compte de résultat et l’annexe. Pour que ce travail soit simplifié au maximum, il est important de tenir sa comptabilité très rigoureusement, que ce soit avec un comptable externalisé ou par vos propres moyens avec un logiciel de comptabilité aux normes et adapté.

Vous êtes responsable d’une entreprise ou êtes installé dans les Yvelines ou le Val d’Oise et vous souhaitez être accompagnés dans la préparation de votre bilan comptable et la gestion de votre comptabilité générale ?
Contactez le Cabinet d’expertise comptable MCS : nous pourrons vous proposer un accompagnement adapté à votre structure et ses besoins.

expert comptable